3 votes, average: 5,00 out of 53 votes, average: 5,00 out of 53 votes, average: 5,00 out of 53 votes, average: 5,00 out of 53 votes, average: 5,00 out of 5 (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5, évalué)
Azrael 22 octobre 2011


Sorti le 18 octobre aux Etats-Unis et disponible en téléchargement légal depuis, Batman Year One se veut une fidèle adaptation du comic du même nom. On peut dire qu’il était très attendu parmi les bat-fans, désireux de voir leur comic fétiche mis en animation. Après tout Year One relate les origines du chevalier noir et constitue une référence incontournable pour comprendre et apprécier l’univers de Batman. Son adaptation était donc un devoir envers tous les fans mais aussi un beau coup commercial pour marquer la sortie d’Arkham City. Quel est donc notre verdict? Year One est-il le chef d’oeuvre tant escompté ou bien une simple oeuvre de commande?

Une réalisation impeccable…

Difficile de critiquer le film Year One car il adapte très fidèlement le célèbre comic dont nous avons déjà fait la critique élogieuse. Du dessin de Mazuchello à la narration, tout est parfaitement fidèle . Pas une scène changée ou manquante. Rappelons brièvement la célèbre intrigue que tout le monde connaît déjà: Bruce Wayne revient à Gotham City après un long voyage à travers le monde pour parfaire ses techniques de combat et d’investigation. Il décide de mettre tout cela en pratique et de devenir justicier nocturne. Les débuts sont pourtant pénibles car il manque quelque chose à Bruce Wayne: la capacité de distiller la peur chez l’ennemi. Le récit est donc celui de la naissance du Bat-man, du chevalier noir.

Dans le même temps, Jim Gordon, inspecteur réputé pour sa droiture, est muté à Gotham dans une police corrompue jusqu’à la moelle. De son coéquipier Flass jusqu’au commissaire Loeb, la gangrène est à tous les échelons. La police sert en fait de main d ‘œuvre pour les pontes de la mafia comme Carmine Falcone. Gordon, seul contre tous, n’ayant pour soutien que sa femme enceinte, va donc devoir être prêt à tout pour restaurer l’honneur dans la police.

L’originalité de l’intrigue consiste alors à nous faire suivre en parallèle deux récits, deux parcours, deux hommes incarnant le bien : l’un hors-la-loi, l’autre homme de loi ; cela jusqu’au point final: leur rencontre et leur association tacite. La narration est donc faite par des monologues et se construit en fonction des jours comme dans un journal. On retrouve par conséquent une ambiance très imprégnée des films noirs, avec ville pluvieuse et crasseuse, hommes en impair et mafia. Year One n’exige donc aucune connaissance préalable de l’univers de Batman. Pas de super héros, ni de super-vilain, juste des hommes et leurs vices. Par conséquent, c’est véritablement Gordon le personnage principal, le héros qui n’a pas besoin de masque. D’autres personnages célèbres font également leur début : la célèbre Catwoman dans sa tenue violette sexy au possible, Harvey Dent en procureur prometteur…tous les personnages clés de The Long halloween, qui se veut la suite de Year One.

Concernant la mise en scène, on peut dire qu’elle impeccable. L’équipe de Bruce Tim applique ici son savoir faire sans égal. Les scènes d’action sont percutantes, réalistes parfois spectaculaire (voir la fameuse scène de l’appel des chauve-souris). La réalisation est propre, simple et bien orchestrée. Un peu de 3D est utilisée pour les véhicules mais le reste est principalement du dessin fortement influencé par celui de Mazuchello, jusque dans le traitement des couleurs. Mazuchello ne vaut pas certes un Tim Sale mais son dessin reste efficace, il retranscrit bien l’atmosphère des films noirs. Quant aux musiques, elle sont de qualité mais très discrètes, laissant place aux silences angoissants et aux monologues, on retrouve ici clairement l’influence de Miller avec notamment Sin City. Enfin la vostfr est très bonne, même si Roumano a fait casting de voix radicalement nouvelles.

…trop impeccable
Difficile de critiquer une telle maîtrise du dessin animé, surtout lorsqu’elle sert une œuvre culte. Pourtant on pourrait reprocher aux réalisateurs un manque d’ambition. Le comic de base étant court, on aurait pu s’attendre à des scènes supplémentaires (le film dure à peine 60 min), à plus de contenu original, rassemblé, habité par un souffle épique à la Mask of the Phantasm ou Batman Begins. Or le fait d’adapter très fidèlement le comic jusque dans sa narration journalière appauvrit le rythme. Les transitions sont en effet trop brutales et l’enchaînement des scènes trop rapide. Cela empêche d’instiller véritablement des émotions chez le spectateur qui ne fait finalement que regarder la simple animation d’un comic qu’il a déjà lu. Les musiques trop discrètes renforcent ce sentiment d’enchainement superficiel. De même les faiblesse de Year One comme le manque d’affinement de certains personnages tels que Catwoman se retrouvent dans le film. Bref, adapter Year One était surtout un projet rentable, assez opportun pour marquer la sortie du jeu vidéo. On est loin du parti ambitieux comme Red Hood, supérieur selon moi, justement pour son souffle épique servie par une musique grandiose. On aurait préféré en ce sens plutôt l’adaptation de The Long Halloween ou The Dark Knight Returns.

Quoiqu’il en soit Year One demeure une acquisition incontournable pour tout fan qui se respecte, voire indispensable pour le néophyte. Si l’on aurait souhaité un peu plus de liberté et d’originalité dans l’adaptation, Year One reste cependant un film très plaisant à regarder, un film qui vous rappelle une fois de plus toute la richesse de l’univers de Batman. Reste plus qu’à attendre la sortie du dvd en France avec une vf de qualité si possible.

Be Sociable, Share!
Article rédigé par Azrael
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading ... Loading ...

7 réponses → “Batman Year One, le film : notre critique”


    benjaaman
    22 octobre 2011 à 20 h 18 min

    Ben c’est cool tous ça alors. Mais c’est clair que si il dure 60min les scène doivent défile rapidement. On n’a surement pas le temps de la réflexion qu’on a quand on le lit. Tu me fais rêver quand tu parles de long Halloween, mais je le rêve en film et non animation.


    Spider-Fan
    23 octobre 2011 à 4 h 58 min

    Mais la VF est déjà présente sur les éditions parues aux USA, t’as pas pensé à regarder dans le menu? ;)
    En tous cas elle est réussie, regroupant plusieurs voix habituelles (Adrien Antoine sur Batman comme toujours depuis TB, J-C Sachot sur Gordon comme toujours depuis BTAS, Kelvine Dumour sur Catwoman comme dans BBB…) et d’autres familières (pour Flass, JJ Nervest alias Derek Powers). Le seul problème est que tous les persos féminins sont doublés par Kelvine.


    Holiday
    23 octobre 2011 à 10 h 08 min

    Très bonne critique,j’ai trouvé ce film tout à fait correct, Bruce Timm nous rend une copie propre ! On pourra malgré tout lui reproché un manque d’ambition, mais les néophytes se laisseront séduire et les fans de la première heure ne seront pas déçu en retrouvant une adaptation fidèle !
    On ne peut être que optimiste pour l’adaptation de « The Dark Knight Returns » !


    Azrael
    23 octobre 2011 à 14 h 44 min

    A Spider Fan,
    Non je l’ai téléchargé légalement en vo. Du coup pas de choix de langue, ni possiblité de voir showcase. J’attends la sortie du dvd en France avec impatience!


    benjaaman
    24 octobre 2011 à 23 h 57 min

    Bon je viens de le voir.
    Je vais pas en faire des tonnes et dire ce que tout le monde à déjà dit. Sa enchaine vite, fidèle au comic et jolie à regarder.
    Bien qui soit de qualité je préfère le comic pour savoir les pensés des personnages et ainsi être en total immersion. Heureusement pour certain passage quand même. Genre la première intervention contre les gamins voleurs de télé, ou là si il avait eu les pensés de batman, on se serait cru dans olive et tom [on parle 10 seconde et sa bouge pas d'un fil].
    Après bien sur il y a des détails en moins et de nouveau détail.
    Je l’ai vu en VF Donc je peux juste dire qu’elle est de très bonne facture.
    Par contre quelque chose m’a troublé. Est-ce que vous aussi vous avez cru voir que des bodybuilder ? ahahha.

    Ceci est un copié collé du commentaire sur le forum. Je tenais à le préciser.


    Chewie
    1 décembre 2011 à 15 h 10 min

     » tout est parfaitement fidèle . Pas une scène changée ou manquante. »
    Mouais mouais. J’ai beaucoup aimé cette adaptation mais j’ai néanmoins été agacé par l’absence de certaines tirades dans la narration, ou l’absence complète de narration pour certaines scènes.
    A part ça, du beau travail :)


    Ginko
    24 décembre 2011 à 17 h 23 min

    Très bon animé , j’ai adoré , maintenant je continue a chercher year one en comic en FR a un prix pas trop élevé ( je finirais par trouver)

Laisser un commentaire

Rechercher

Présentation

Créé en 2009, Batman Univers est né de la volonté de fans de Batman de créer une communauté francophone dédiée au chevalier noir et son univers si particulier. Vous pouvez y découvrir les dernières infos et critiques concernant le chevalier noir. Venez participer à la communauté en nous rejoignant sur le forum.
Bienvenue à Gotham City !
Be Sociable, Share!

Video

Batman Arkham Knight
Theme redesigned by Batman the Blind for Batman Univers